fermer× Appelez nous 05 53 54 11 26
Allergie au soleil, Lucite

Blog : Allergie au soleil, lucite

Article du 24/06/2021 à 17:35

L’allergie au soleil, aussi appelée lucite, est déclenchée par l’exposition soudaine et prolongée aux rayons ultraviolets A du soleil, alors que la peau n’a pas vu le soleil depuis plusieurs mois. Qu’elles soient très claires avec des taches de rousseur, mates ou brunes, toutes les peaux peuvent être touchées. Toutefois, «le risque est beaucoup plus faible pour les peaux foncées, car elles ont une photoprotection naturelle»
Des petits boutons rouges apparaissent au niveau des parties exposées au soleil, indique le dermatologue. Ils peuvent provoquer des demangeaisons importantes moins de 12 heures après l’exposition. Le haut du torse, les bras et les jambes sont surtout atteints. Par contre, le visage et les mains, qui sont exposés au soleil toute l’année, ne sont pas concernés». Bien qu’on ne connaisse pas la cause exacte de ces symptômes, les mêmes effets peuvent aussi survenir après une séance d’UV en cabine de bronzage. Désagréables mais sans risque, «ces éruptions disparaissent au bout d’une dizaine de jours si l’on évite de s’exposer de nouveau au soleil», précise le médecin. Toutefois, il existe une autre forme d’allergie au soleil appelée «lucite polymorphe» qui, elle, provoque des symptômes à chaque nouvelle exposition aux UV B du soleil, au printemps comme à l’automne.